Wiki Mangani
Perry Rhodan n° 11

Edition originale[]


Première partie[]

  • Titre français : L'appât: Julian Tifflor
  • Fascicule Perry Rhodan n° 28 : Der kosmische Lockvogel (K.H. Scheer, mars 1962)


Le 28 juin 1982, Julian Tifflor est convoqué à Galactopolis par Perry Rhodan en personne. Celui-ci s’inquiète de la disparition de trois unités dans l’espace et de l’interception de mystérieux hypermessages indéchiffrables. Tifflor doit servir d’appât pour un piège conçu par Rhodan mais il ne le sait pas.

Tifflor se rend au mariage de sa sœur et y reçoit télépathiquement des consignes de John Marshall. Attaqué par des inconnus, il est sauvé par Marshall qui le remet au professeur Kärner. Celui-ci implante dans le dos de Tifflor un émetteur télépathique d’une portée de deux années-lumière fourni par l’Immortel à la demande de Rhodan.

Homer G. Adams remet à Tifflor un rouleau de métal censé contenir les plans économiques à longue échéance de la Troisième Force et lui donne pour mission de le remettre au gouverneur de Ferrol dans le système de Véga. Tifflor embarque dans la C-9 commandée par Conrad Deringhouse. Rhodan suit en secret avec l’Astrée II, l’Hécate et l’Hélios.

À hauteur de l’orbite de Pluton, la C-9 détecte un OVNI avant de plonger dans l’hyperespace. Ce vaisseau étranger déclenche un maelström énergétique qui malmène le petit vaisseau. Ayant pris la chaloupe dans un rayon tracteur, le navire cylindrique de trois cents mètres de long commence à s’enfuir dans l’hyperespace juste au moment où l’Astrée II émerge à proximité.

Les hommes du capitaine Orlgans donnent l’assaut à l’équipage de la C-9. Tifflor réussit à détruire le rouleau. Le capitaine de la Orla XI a été informé de toute l’affaire par un traître terrien dénommé Léo Muselli. Orlgans appartient au peuple des Francs-Passeurs, issu des Arkonides, qui possède le monopole du commerce dans la Voie Lactée. Muselli tente sans réussir de faire parler Tifflor et lui révèle que les unités disparues ont été capturées par Orlgans.

Lors d’un simulacre de bagarre dans la C-9, Tifflor récupère une microbombe. Interrogé dans la nef d’Orlgans, celui-ci menace de le passer au psychodélieur. Tifflor amorce alors l’engin et revient dans la chaloupe. Mais une heure plus tard, la tentative échoue à la suite d’un malencontreux hasard.


Deuxième partie[]

  • Titre français : La flotte des Francs-Passeurs
  • Fascicule Perry Rhodan n° 29 : Die Flotte der Springer (Kurt Mahr, mars 1962)


Tifflor et les hommes de la C-9 échafaudent un nouveau plan pour s’enfuir. Rhodan, avec l’Astrée II, l’Hélios et l’Hécate, tente un saut de près de trois cent cinquante années-lumière dans la direction approximative calculée par la positronique. Les vaisseaux terriens se rapprochent de l’étoile Bêta Albiréo. Les Francs-Passeurs détectent ces transitions et, inquiets, alertent leur flotte.

Le 28 juillet 1982, Marshall détecte de nouveau Tifflor. L’Hélios émerge à proximité de la Orla XI. Sur la C-9, Tifflor et les aspirants maîtrisent les Francs-Passeurs et parviennent à libérer la chaloupe tandis que l’Hélios s’occupe de la Orla XI. Trente nefs cylindriques surgissent alors, et l’une d’elles endommage gravement la C-9. L’Hélios est contrainte d’attaquer le groupe et détruit deux vaisseaux ennemis.

Rhodan pénètre avec Krest dans un des deux dérivant dans l’espace, y découvre un cadavre de Franc-Passeur, mais également une bombe gravitique qui piège le commando de reconnaissance. À l’aide de la deuxième bombe gravitique qu’il utilise pour contrebalancer le champ produit par la première, Rod Nyssen parvient à libérer le commando de Rhodan.

Avec quatre camarades, Klaus Eberhardt, Humpry Hifield, Mildred Orsons et Félicie Kergonen, Tifflor quitte la chaloupe à bord d’un contre-torpilleur et se pose en catastrophe sur une planète glacée. Orlgans envoie des commandos à sa recherche. Les Terriens arrivent par une astuce à attirer dans un piège l’équipage de la chaloupe de recherche et à s’emparer de l’engin. Ils trouvent ensuite une grotte propice à un long séjour. Ils captent alors un message réconfortant de Rhodan. De son côté, la mort dans l’âme, Orlgans s’est enfin décidé à appeler sa tribu à la rescousse, quitte à partager le butin qu’il flaire à propos de Tifflor.


Autres éditions[]